//
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vertus & vices

avatar
Gardienne du Passé
Mémoire du Monde
Gardienne du Passé
♰ Date d'inscription : 10/05/2012
♰ Missives : 531





♰ Sam 14 Mar - 18:32
Les Vertus




Cārĭtās (Charité)
La Charité est un état d'esprit qui amène à l'amour de son prochain. Elle mène aux actes désintéressés, sincères. C'est un désir qui incarne le souhait et le bien d'autrui en dépit de son propre soi. Son existence n'a pas autant d'importance que le bonheur de ses voisins, de ses homologues, de ceux qui vivent dans la Misère et le Froid. Cela pourrait être noté comme un sacrifice. Cependant, cela n'en est pas vraiment un. C'est un choix qu'assume pleinement l'âme. Il lui est préférable d'aller dans des églises, des orphelinats pour distribuer la douceur aux êtres qui souffrent et qui en ont le plus besoin. La richesse des charitables les comblera d'amour. De leurs mains ouvertes, ils donneront l'aumône, des biens mobiliers pour rentre plus vivable la demeure des enfants abandonnés. Ils feront tout pour améliorer la vie des plus nécessiteux quitte à créer quelques jaloux sur cet argent gâché.

Pour distribuer le plus de joie et d'enchantement autour de lui, l'être humain ou la créature céleste ne lésine pas sur les moyens. Il distribue sans compter. Il partage sans concession. Ses actes réchauffent les coeurs. Mais, sèment aussi la jalousie de sa propre famille. Les proches qui souhaitent hériter de la richesse familiale ne tolèrent jamais ce gaspillage. Les pauvres sont pauvres. C'est la dure réalité. C'est un Saint au coeur d'or qui ne peux être heureux que si les autres le sont. Le malheur, la pauvreté et la douleur des mendiants les déchirent de l'intérieur. Pèse sur leur conscience. Ils sont incapable d'utiliser leur propre richesse pour eux-même. Ils ne sont pas avares, envieux ni cupides. Ils représentent la Générosité même dans sa forme la plus pure et belle.

La Charité est l'Opposé de l'Avarice, de la Convoitise. Elle distribue autour d'elle un cocon de félicité, de merveilleux. Elle rend la vie des plus misérables décente, elle est la mère créatrice des orphelinats et des maisons de repos.


Castĭtās (Chasteté)
La Chasteté est un état d'esprit qui amène à une envie puissante de préserver son corps saint et garder sa vertu jusqu'au jour du mariage pour respecter la croyance. C'est aussi le souhait de garder un amour pur et chaste envers son époux ou sa femme. Lui être fidèle. Lui être loyale. Il apporte le refus pensées sexuelles immorales, débridées et concupiscentes. Elles sont contre les bonnes mœurs et ne sont pas tolérés par les Lois d'en Haut et l’Église. L'âme ne peut se détourner du droit chemin.

Il lui est préférable d'éviter tout lieu où la tentation est trop forte, à l'inverse de ses convictions pures. La basse ville, là où, les maisons closes sont légions, sont des lieux proscrits et refusées. Elles sont l'incarnation même de leur crainte. Une femme répudiée se devra d’œuvrer pour le bon plaisir des hommes en échange d'un toit et d'un peu d'argent. Cette issue fatale incarne leur peur.
Pour éviter de tomber aussi bas, dans cette misère humaine cruelle et effrayante, les mortelles s'enfoncent au plus profond de leur éducation. Devenir une bonne épouse. Une bonne mère au service de son époux. Une vie où elle ne dispose que de peu de droit. Une existence qu'elles dédient aux sentiments, à l'amour, aux pensées chastes, réservées, prudes. Ainsi, le mal les épargnera.

C'est une flamme vacillante qui peut disparaître à tout instant. Un sentiment digne de la pureté. Mais, une blancheur susceptible d'être dévoré facilement par les ténèbres. Londres est à elle seule, un monde Décadent. La Chasteté est la digne opposée de la Luxure. Elle se confronte au plaisir de la chair pour la chair. Elle est le fruit des unions sincères, saintes, dans le but d'offrir la vie. Une vie d'acceptation de la Mort, d'humilité, de patience.


Fidēs (Foi)
La Foi est un état d'esprit qui amène à la croyance de l'être humain, de sa beauté intérieure, de ses paroles ou de Dieu et ses anges. L'individu n'éprouve nulle doute en ces syllabes qui, selon sa conscience ressemble à de l'or liquide. Son vis à vis ne peut porter atteinte à ses croyances profondes s'il lui promet. Les actes dus seront sciemment créés. Cela en va ainsi.. D'autre part, l'être humain croit aussi en ses propres capacités, c'est une forme de confiance en soi. Il lui est préférable de pénétrer le sol sacré des Églises, là, où le Seigneur est une Sainte Entité. Agenouillé près de l'autel, le Mortel prie pour le salut de son âme, de sa Famille. Il loue la Grâce de la Personnification du Divin. Il se dévoue tout entier au Créateur et ses apôtres ailés. Jamais, il ne lui viendra de mettre en doute son existence, ses préceptes ou cette bonté légendaire.

Pour montrer son total dévouement à lui, elle inculquera à ses enfants cette croyance intangible et parfaite. Elle leur contera tout le bien que le Créateur a conçu depuis son apparition. Fière et droite, l'âme apprendra aux nourrissons qu'il ne faudra jamais se détourner de sa voie. Le Mensonge est la voie du Vice et de la Damnation. C'est une étincelle partagée en deux voies distinctes : celle de l'humanité et celle de la Religion. Deux voies qui s'entrecoupent et se croisent car elles ne peuvent être totalement séparées. L'une comme l'autre, les individus croient en quelque chose qui leur est cher. Quelque chose de profond, leur conviction. S'il l'une se détache de l'autre par son manque de pratique à l'Ordre des Saints, elle ne viendra pas l'insulter. Également, elle croit au genre Humain.

La Foi est l'inverse de la déloyauté, de la fraude. Elle est la lumière qui permet aux âmes de croire à la venue des "chevaliers" dans le besoin. Elle empêche de douter des dires de ses voisins. Elle est la clé qui peut relier certaines vertus entre elles.


Fortĭtūdo (Courage)
Le Courage est un État d'Esprit qui amène à une grande force intérieure. L'âme est capable d'affronter ses peurs sans crainte, les bras ouvert, prêt à se sacrifier. Les ténèbres et la folie ne parviendront pas à la repousser. Cette croyance, cette puissance d'esprit est en mesure de les rejeter. Et ce, pour une unique raison : le coeur se joint au corps pour affronter ce que l'inconscience hait. Ces choses que quiconque craint, qui provoquent sur la peau des sueurs froides. Les Peurs... Il lui est préférable de se tenir dans un Champs de Bataille. Dans cette terre dévastée où la folie est légion, l'être humain ou la créature céleste brillera de mille feu. Son courage protégera les faibles, les innocents, les opprimés. Simplement car cette cause lui paraîtra juste. Il bravera mont, vallée, peur, Mort et Flamme afin de ne jamais s'apparenter à un pleutre qui se couvre de lâcheté.

Pour mieux persister dans cette voie de la Force, l'individu jamais ne s'abaissera à s'agenouiller. Même lorsque sa vie se trouve en jeu, ses yeux traduiront la volonté, le refus du déclin. Il se battra jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de sang dans ses veines. Jusqu'au dernier jour. Jusqu'à ce que le dernier râle d'agonie s'évanouit des lèvres ouvertes. C'est une lumière qui irradie de mille feu, comme le soleil ardent. Sa chaleur réchauffe les âmes et les convaincs de se battre la tête haute, le coeur battant. Elle permet de se lever, de faire face à ses propres démons. Elle chasse les fantômes d'un passé. Elle permet à un individu de ne pas se terrer dans le noir lorsque la situation devient impossible à démêler.

Le Courage est le total opposé de la Lâcheté, de l'Effroi. C'est une vertu qui peut produire des miracles et amène à la Sagesse. Par Courage, on résiste à la violence, on tient tête sans tuer. On résiste à ses plus bas instincts qui soufflent que le seul moyen d'être courageux, il faut lui céder.


Hŭmĭlĭtās (Humilité)
L'humilité est un état d'esprit qui pousse la personne à regarder le monde d'une manière neutre. Elle l'empêche de se placer au-dessus des autres, s'élever à un niveau qui le dépasse. C'est une perception claire de soi et de ses propres capacités. C'est un dégoût profond des êtres qui regardent de haut les Gens car ils sont simplement dotés d'un égo démesuré... Ils pêchent par Orgueil, s'offrant à la Volonté du Monarque, devenant l'une de ses magnifiques poupées de chair. L'âme ne peut vraiment les tolérer. Il lui est préférable de faire preuve de justesse. De poursuivre sa route sur ses acquis. Il lui est impossible de donner une liste de talent qu'elle ne dispose point. C'est inscrit dans sa nature, profondément dans ses gênes. Elle se connait tout court. Elle remercie humblement par les compliments et ne cherchera pas à s'en nourrir. Elle affiche une attitude réellement modeste, neutre, tout à fait simple.

Pour mieux persister dans sa voie, l'être humain ou la créature céleste refuse de céder au plaisir des éloges. C'est un terrain miné qui les mène directement sur le chemin du Diable. Et pour évider de s'agenouiller face à cette tentation des mots sucrés, il chasse la Vanité. Il demeure dans un respect de soi et des autres. Au plus profond de lui, tous se retrouvent au même niveau. C'est une connaissance de son moi Profond. Des talents que la nature nous a doté. C'est une vertu qui amène à une maîtrise assez vaste de sa conscience et inconscience. Juste un sourire, un merci et la personne félicité reprend son naturel. Il n'y a principalement aucune fausseté sur son visage ou ses non dits.

L'humilité est le contraire de l'Orgueil. C'est une Vertu qui pousse les êtres Humains à ne Jamais se mettre directement ou indirectement sur un piédestal. Ils vivent dans la plus plate modestie.


Justitia (Justice)
La Justice est un état d'esprit qui mène à une recherche constante de l’Équilibre Humain. Tous doivent être traité de manière équitable qu'importe sans sexe, son rang, son rôle dans la société. Personne ne doit être condamné pour des fautes qu'il n'a pas lui même perpétué. A contrario de ce que fait parfois la Société pour calmer les esprits. La Recherche d'un Mouton noir qui portera sur ses épaules un poids qui ne lui revient pas de plein droit. L'âme se révolte pour ces actes présents.Il lui est préférable de prendre des fonctions où sa grandeur d'esprit et de coeur lui permettra de protéger les opprimés. Là, à loisir elle prendra des allures de vengeurs masqués, de défenseur de la Justice. Dans le plus plat secret, elle veille à ce que tous puisse vivre une vie décente sans crainte de subir le courroux des plus forts.

Pour mieux s'enliser dans ses propres convictions, l'être humain ou la créature céleste veillera de loin sur les individus qu'il a vu comme indésirable. Il notera dans un coin de sa mémoire ses agissements et ses actes potentiels ou lointain. Il agira pour l'empêcher de nuire, et ce, sans provoquer sa mort. Juste des paroles et un peu de force. L'emmener devant le regard de Dieu, des maîtres pour son jugement.C'est un sentiment puissant qui refuse de voir quiconque prisonnier de la souffrance physique ou morale. C'est une dimension morale qui empêche qu'on vienne occire quelqu'un par plaisir. Il pousse involontairement à la droiture. A une vie de respect des Hommes, de l'Humanité.

La Justice est l'opposé du Crime et de l'Injustice. Elle est le lien entre les Gens. Elle est le Moteur qui permet à la Société de fonctionner. Sans elle, le Monde coulerait dans l'Anarchie. Dans le Chaos et la Discorde. C'est un souhait de donner à quiconque ce qui lui est dû


Prudentia (Prudence)
La Prudence est un était d'Esprit qui mène au contrôle de son âme et de son corps. L'homme qui connaît cette sensation, ce sentiment fera attention avant d'aller sur des chemins dangereux où sa vie pourrait s'éteindre à chaque instant. Il ne s'engagera que s'il à l'assurance évidente que rien ne risquerait de lui arriver. Sinon, il jugera d'y aller plus tard. C'est un dégoût profond de l'insouciance qui est vu pour l'âme comme une tare. Agir sans réfléchir amène à de triste résultat. Il lui est préférable d'agir avec discernement et droiture. Elle prendra en considération les moyens les plus justes pour accomplir ses buts. Jamais elle ne favorisera un chemin qui empiète sur les autres ou ne causent des troubles à quiconque. Elle ne fera qu'un avec la parcimonie, la maturité. C'est une tâche qu'elle a acquis avec du temps, de l'action et l'étude l'histoire.

Pour mieux sécuriser sa propre existence et celle des autres, l'être Humain ou la créature Céleste se tiendra tout prêt du problème. Il étudiera minutieusement les Solutions a apporter pour les résoudre efficacement. Ainsi, elle minimisera aux maximums les pertes qui auraient du exister si l'impétuosité aurait dicté sa conduite. C'est une étape où il s'en est remis à son inconscience. Ce moi intérieur qui sait exactement quoi faire... C'est un sens des responsabilités extrêmement poussée aussi discret qu'une pierre qui cache un joyau. Elle n'est visible qu'une fois polie, qu'une fois en plein coeur de l'action. C'est une froide raison qui pousse à percevoir l'ensemble des détails. A les peser. Par malheur, les mauvaises langues disent qu'elle est la vertu des pleutres mais... Ce n'est pas réellement le cas. Au contraire.

La Prudence est l'opposée de l'Impétuosité, de l'insouciance, de la folie. Elle est la clé d'une longue existence. Elle amène a la sagacité et l'attention de tout ce qui nous entoure. L'âme qui est prudente ne se montrera jamais téméraire. Elle agira avec froide raison et souci du présent.


Săpĭentĭa (Sagesse)
La Sagesse est un état d'esprit qui amène à la Connaissance Absolue de Soi et des Autres. L'âme est en parfait accord avec elle-même, son corps, son environnement, le Monde qui l'entoure. Elle contrôle ses propres passions. Et parvient donc à atteindre un autre niveau de pensée. La débauche et l'inconséquence ne peuvent l'atteindre. Elles ne pourront tous au plus qu'arracher un soupir. Il lui est préférable circuler dans un lieu de connaissance, dans une enceinte où elle pourra enseigner son Grand Savoir à de jeunes enfants. Ou dans un endroit qu'il lui offrira ce qu'elle aime le mieux : discourir, débattre, échanger des points de vue épicuriens. Les Salons et les Bibliothèques représentent leurs recherches profondes de Paix et d'appréciation.

Pour mieux s'enliser dans le savoir inépuisable, l'être humain ou la créature Céleste aime particulièrement se retrouver entre Philosophes. Ensembles, ils écorcheront leur esprit à coup de scalpel. Ils parleront de la Société Humaine, de son Bien et de son Mal. Des Derniers succès. Des livres qu'ils jugent comme des œuvres littéraires. Ils joueront en silence aux jeux de stratégie. Ils chercheront à se jauger par simple souhait de varier les plaisirs. C'est l'état de perfection le plus élevé que l'individu peut atteindre. Une connaissance suprême de sa raison. Un stade qui mène à la science du Bonheur. L'inconscience est apte à prendre les solutions les plus adaptées en prenant en compte le contexte. L'individu est capable de connaître ce qui est de son ressort ou ne l'est pas.

La Sagesse est le contraire de l'extravagance, de l'inexpérience, de la bêtise et de impétuosité. Un individu sage jamais n'agira avec Immaturité. Il saura exactement comment agir même lors d'une situation délicate. C'est le fruit de nombreuses expériences, de pensées, de questionnements intérieurs et surtout de recherches. Qui persiste à s'enfoncer dans sa propre bulle, loin des gens, loin de la pensée ne pourra jamais acquérir une connaissance aveuglante.


Temperantia (Tempérance)
La Tempérance est un état d'esprit qui procure à l'individu un certain équilibre et une vie extrêmement modeste. Elle l'empêche de tomber dans les travers viciés que lui confère le Monde et surtout l'Obscure Londonienne. Elle permet à l'Ame de contrôler ses Passions, ses Envies, ses Désirs et Souhaits. Elle lui offre une vie de modestie. Elle lui apprend la maîtrise de soi. Il lui est préférable de toujours dire non aux excès. Ceux-ci incarnent le mal et souillent son existence. Ils noircissent la lumière de son âme. Ils la détournent de son droit chemin et risque de la mener tout droit en Enfer. Elle refuse catégoriquement de céder à la facilité qui si souvent apparait sur le chemin de la Vie. Vivre est difficile. Et la condition de l'homme se révèle parfois proche du désastre. Malgré cela, elle tient tête.

Pour mieux poursuivre dans sa voie de la sobriété, dans ses justes convictions, ses saints idéaux, l'être Humain ou la Créature Céleste veillera à ne ne jamais laisser la faiblesse prendre le dessus sur lui. Si elle y parvient, il s'en voudrait cruellement. Calmer ses appétits sensibles et vivre dans la discrétion saine est un choix qu'il assume. Ce n'est personne qui l'a forcé à se conduire comme tel. C'est le pont, la clé des champs qui relie la Justice, le Courage et la Prudence. Sans elle, l'individu ne peut se montrer Sobre. Elle est nécessaire à l'Harmonie du corps et de l'esprit. Grâce à elle, la beauté intérieur vainc la laideur interne. Elle permet à avoir une bonne santé physique ou mentale car elle empêche de sombre dans l'ivrognerie, la gourmandise, la folie...

La Tempérance est l'inverse de l'Excès, de la convoitise de la Chair. Elle est maîtrise. Elle force l'Homme a faire un travail sur lui-même tout du long de son existence. Elle lui impose des limites pour son bien être, celui des autres. Elle consolide l'Harmonie Intérieure.
avatar
Gardienne du Passé
Mémoire du Monde
Gardienne du Passé
♰ Date d'inscription : 10/05/2012
♰ Missives : 531





♰ Sam 14 Mar - 18:35
Les Vices


Acedia (Paresse)
La Paresse est un état d'esprit qui coupe tout intérêt de faire une tâche jugée trop difficile. C'est un amour du repos inconditionnel. Un dégoût pour le travail et le devoir. L'âme refuse de dépenser son énergie ou ses forces pour ses obligations. Elle a tendance à la procrastination répétée. Il lui est toujours préférable de rester allongée entre des cousins moelleux, la tête bien calée, pour profiter des heures qui passent en somnolant. Et lorsqu'elle décide de se mouvoir, l'être humain ou la créature démoniaque le fait avec lenteur. Elle économise ses gestes à chaque instant. Elle est nonchalante. Elle excelle dans l'art de la désorganisation.

Tout autour d'elle, son territoire sera désordre, saleté, ses vêtements en miettes, sales. Son travail, lorsqu'il n'est repoussé au lendemain, se retrouve bâclé, réalisé sans envie. Elle ne se fera pas violence pour remplir ses devoirs correctement car elle n'en éprouve par le désir ni le souhait. Ce n'est pas la Fatigue qui l'empêche d'agir mais une question de découragement, un manque de volonté et un violent penchant pour la volupté. Une vie facile, faite de Oisiveté. Le Paresseux privilégie d'avantage des activités qui le déconnecte de la réalité comme l'art, l'écriture et la peinture.

La Paresse est la Mère de tous les Vices. Elle réduit à la mendicité. Il est plus commode de demander son pain assit sur un trottoir que de se tuer pour le gagner. Poussée à l'inaction, l'âme est ouverte à toute les tentations.


Avaritia (Avarice)
L’Avarice est un état d'esprit qui pousse à un amour immodéré pour l'or, les pierres précieuses ou tous les objets dit de valeurs. Cela amène à un dégoût profond de la dépense ou du partage. L'Âme refuse de se montrer diligente envers les pauvres. Elle se montrera égoïste. Elle ne donnera pas l'une des miettes qui tombent de sa table. Il lui est préférable de chérir ses trésors, les caresser et les compter durant des heures. La contemplation de sa fortune fait pétiller ses yeux et son coeur gelé. Et lorsqu'elle n'est pas en train d'aduler ses biens matérielles, elle se questionne sur un point important de son existence : comment emmagasiner encore plus de richesse ?

Pour s'enrichir d'avantage, elle excelle dans le mensonge, la duperie, les méthodes frauduleuses, le parjure, l'homicide, la fraude. Des moyens jugés nécessaires pour la créature mortelle ou damnée qui ne peut percevoir la souffrance qu'elle provoque. Elle méprise la misère et n'a de yeux que pour le Dieu Métal. Elle ne respire que pour lui. Elle n'est qu'un rapace qui guète les moindres moignons de richesse, et, qui le moment propice, s'en emparera. Elle ne ressent pas le trop plein, le c'est assez. Il lui en faut toujours plus. Le mot "Bien d'Autrui", pour ses prunelles, est une vaste blague qui l'empêche d'accumuler à outrance.

L'avarice mène à l'Envie, la Discorde. Elle avilit une âme et la rend esclave du mot "Richesse". Elle est le contraire de la Charité. Qui est Avare ne peut aimer les autres.


Discordia (Discorde)
La Discorde est un état d'esprit qui pousse à aimer les querelles et les dissensions. Le terrain de mésentente est un Royaume conquis. Un univers de sang, de larme et de douleur. Cela mène à un dégoût profond pour la Paix. L'âme ne peut décemment pas apprécier l'Amitié. Elle n'éprouve qu'horreur et hantise pour la beauté Humaine.Il lui est préférable de marcher dans des rues couverte du fiel des passants, des lames brillantes dans la nuit, des menaces et de la violence. Les coins miséreux lui sont propices, lui sont appréciables. Tout ce dont elle chérit s'est agglutiné pour le pire et le meilleur des pauvres victimes, les pieds englués dans l'eau croupie des égouts.

Pour mieux s'enrouler dans son monde écorché, l'être humain ou la créature infernale est capable du pire. Elle excellera dans le mensonge, la duplicité, la tromperie afin de provoquer le doute et transformer l'étincelle en flamme. Elle trempe dans la fausse délation, la calomnie, la haine, les actes félons sans ressentir le moindre soupçon de culpabilité.Elle n'est qu'un affable vautour qui plonge sa tête nue dans l'amour pour en voler ses chairs. Les lambeaux sanguinolents prisonniers de son bec la régale. Les paupières fermées, elle profite de son art. Elle s'en complaît. Injustement, le bien et l'innocence souffrent de ses actes. Les pleurs ruissèlent sur les joues et les coups tombent.

La Discorde est le contraire d'Amour et de Paix. Elle réduit à la cruauté et la destruction. Elle est le Fléau d'un Pays, d'une Ville, d'un Territoire. Qui est Discordieux ne peut apaiser une âme et lui enlever ses tourments.


Gula (Gourmandise)
La Gourmandise est un état d'esprit qui pousse à l'excès. C'est un amour immodéré pour la chair, pour la boisson et les victuailles. Un dégoût profond pour la sobriété et la retenue. L'âme refuse de consommer uniquement par besoin, ceux de son corps. Elle dévore quant elle le souhaite, dans tous lieux à n'importe quel moment. Il lui est préférable d'être assit à une table bien garnie, remplit des merveilles qui contente le palais, un verre plein du nectar des fées. Son corps et son esprit entrent en fête à la dégustation poussée de ses pêchés mignons. Elle avale et ingurgite par poignet, sans s'arrêter. Elle ne connaît pas le mot "Satiété". Elle n'en a jamais assez. Il lui en faut toujours plus.

Pour mieux s'enrouler dans le paradis des vivres et de l'alcool, l'être humain ou la créature Infernale est capable de mentir, de devenir un monstre de cruauté. Elle est prête à vendre un enfant si l'acte lui permet de se plonger sans pudeur dans l'ivrognerie. Elle excelle dans le mensonge, la volupté, la goujaterie. S'inviter à un bal afin de profiter d'un buffet gratuit et riche ne la gênerait, en outre mesure, pas.Ce n'est qu'une ogresse qui a cure des répercussions qu'à son appétit gargantuesque sur sa santé et son apparence. Se priver pour ressembler à un jeune paon ou coquelet n'est pas dans l'ordre des choses, sa priorité. Elle se complaît même dans cet art qu'est la gloutonnerie.

La Gourmandise est le contraire de la Tempérance, de l'Humilité. Elle mène à la Décadence, la Violence, la Calomnie et le Mensonge. C'est un bourreau de la Paix des Ménages. L'esprit embrumé par la douceur de l'alcool se désinhibe, la langue se délit et la raison disparaît.


Invidia (Envie)
L’Envie est un état d'esprit qui mène à la jalousie et la convoitise. Un amour immodéré pour l'hypocrisie, bien caché derrière un sourire qui se veut honnête. C'est un dégoût pour la prospérité de son prochain et l'intérêt qu'on lui porte. Sa réussite sociale, financière, n'attise que le chagrin et le désir rance de contempler sa chute. L'âme ne peut accepter ce succès qui ne lui revient pas pleinement de plein droit.Il lui est préférable d'espérer que le destin s'abatte sur la pauvre âme. Qu'il lui retire tout de ses mains félonnes. L’Abandon. La Misère. Ses deux seules amies. Un sourire se glissera sur les lèvres de l'envieux à cette déchéance. Les miettes de son statut partira dans les flammes. Elle triomphe des débris de sa décadence. Elle marchera sur les combles de ce qui fut une vie émérite et prospère.

Pour mieux parvenir à ses fins, l'être humain ou la créature démoniaque se couvre des pires vilénies. Elle trempe sans pudeur dans la corruption, la calomnie. De ses lèvres s'échappe un fiel moribond, sous une couche de miel. Elle versera de l'huile sur les flammes des jaloux. Elle excellera dans l'art la perfidie. Doucement, elle rongera l'honneur de l'Estimée. Personne ne se doutera que sous son doux visage, se cache un coeur rongée par la jalousie. Ce n'est qu'une horrible harpie aux doigts crochus qui félicite la Prospérité d'un proche, d'un collègue. Mais, dans l'ombre, convoite sa place, ses biens, son statut, sa richesse, sa vie entière. Elle le cache perfidement sous le masque d'un Saint. Rongé par l'envie qui lui dévore les entrailles, son esprit décadent l'imagine mort.

L'Envie est le contraire de l'Humilité, la Foi, le Courage ou la Sagesse. Elle mène au chagrin et pousse à l'Homicide. Elle corrompt les amitiés. Elle provoque les caprices. Le larcin d'objets.


Ira (Colère)
La Colère est un état d'esprit qui mène à la violence Physique et Morale. A un trop plein brûlant, explosif. Une passion enflammée rythmée par un sentiment d'injustice et d'impuissance. Le sentiment enfle, se transforme, devient un torrent furieux qui annihile la raison. C'est un désir immédiat de rendre le mal qu'on a subit au centuple. Il lui est préférable de combattre son impétuosité et garder son calme. Cependant, Mère Nature place toujours des obstacles pour le baigner dans la fange de l’impulsivité, son véritable Moi Intérieur qui attend toujours le bon moment pour ressortir. Il a beau l'enchaîné, il reviendra inlassablement. C'est une ronde quasi éternelle..

Pour mieux se contrôler, l'être humain ou la créature infernale cherchera à avoir cure des paroles. Cependant, les mots sont pouvoirs. Ils possèdent la force de blesser. D'ouvrir une plaie béante cachée sous un sourire. Du non dit, s'écoule une lave en fusion. Du geyser brûlant survient la violence, la décadence, la discorde et le chaos. Sous l'emportement, la voix étale son manteau d'horreur, des syllabes chargées de fiel, d'impolitesse. Ce n'est qu'une braise incandescente sous forme humaine qui peut à tout instant casser ou cogner. Poussé à l'extrême, aveuglée par la rage qui consume son coeur, elle est apte à l'homicide. Capable de tuer sur l'instant sans préméditation. C'est juste le souhait présent.

La Colère est l'inverse de Tempérance et Sagesse. Elle conduit à la vengeance, à la douleur, à la discorde, à la haine, au déclin, à la décadence de son corps. Qui n'est Colérique peut voir la vérité... La Sagesse d'un acte ou une parole.


Luxuria (Luxure)
La Luxure est un état d'esprit qui mène à la débauche sous toute ses forme. Un amour immodéré pour la chair froide ou chaude. Un plaisir malsain et déshonnête qui ne prend pas compte des sentiments d'autrui. C'est un acte égoïste parfois guidé par le souhait de pouvoir toucher encore une fois le royaume des cieux. Puis, de s'étendre, en sueur sur un lit, vidé mais bienheureux. Il lui est préférable de se tenir auprès d'un corps étendu, couvert d'un simple drap, dans une chambre luxueuse où il a tout ce dont il désire à portée de main. Un, une, ou plusieurs partenaires alanguis entre ses bras, cherchant à refaire naître les braises de la passion une éternelle fois. Rien d'autre ne lui ferait plus plaisir qu'une valse impure entre les corps, l'esprit embrumé par l'extase.

Pour mieux s'enrouler dans la jouissance, l'être humain ou la créature démoniaque excelle dans l'art de la vicissitude. Elle transforme ses doigts, sa bouche, son corps, en de véritable arme contre la pudeur. Elle efface l'innocence d'une victime. Elle lui donne une nouvelle naissance dans les flots du Stupre. Elle le condamne à être victime de ses propres envies, ses démons, ses désirs. Ce n'est qu'une diablesse qui profite des souhaits enfouis d'une âme. Ceux qui ne peuvent dis tout haut car ils ne correspondent pas aux bonnes mœurs de la société. Elle leur donne forme qu'importe les conséquences. Une fois souillée, une femme se verra répudiée, obligée de vivre une vie de misère, dans les ruelles sombres des bas fonds.

La Luxure est l'opposé de la Chasteté. Elle avilit une âme et la rend esclave du mot "Concupiscence". Elle provoque le libertinage. Elle amène à une vie de décadence, d'inceste, de corruption. Elle oblige à chercher des plaisirs plus intense, plus dangereux.


Mentionica (Mensonge)
Le Mensonge est un état d'esprit qui pousse au dénie de la vérité et à la duplicité. Toute chose est propice a les transformer en irréalité. Il n'y a plus aucune trace de sincérité qui s'échappe des deux fines lèvres pour le malheur de ceux qui espère qu'un jour cela soit l'inverse. Ils ne font que désespérer. Prier un Dieu absent. Il lui est préférable d'errer dans un monde de vanité où il exprimera, à loisir, une horde de fausses flatteries. Du doux miel, la moitié ne reflète ses réelles pensées sur les invités. Tout ceci par jeu d'apparence, de tromperie. Une mascarade magnifiquement planifiée ou presque. Il arrive que le simulacre ne soit perçu. Et là, c'est le drame.

Pour mieux s'enrouler dans sa cape de fausseté, de duperie, de duplicité, l'être humain ou l'âme infernale s'en prend aux faibles ou aux démunis. Ceux que la nature n'a pas gâté et où chaque jours ressemble à une épreuve douloureuse. Ceux-ci, souffrant d'une intelligence tronquée, de la douleur de leur propre misère, leur deuil, leur décadence, ne verront pas les illusions hypocrites qu'il souffle. Ils ne mettront pas en doute ces gens à l'apparence honnête. Ils accepteront tout ou presque. Même la pire des escroqueries, cachées derrière une aide. Ce n'est qu'un horrible charlatan qui est prisonnier de ses propres mots. Il n'arrive plus à exprimer la vérité et ce à n'importe qui. Son coeur est rongé par la menterie et la mythomanie. Il n'y a plus un soupçon de franchise dans tout son être. Il ne vit que dans ses inventions, dans le dénis de ses fautes. C'est une Mascarade perpétuelle.

Le Mensonge est l'inverse de Sagesse. Il provoque la discorde, la méfiance. Il dévore de l'intérieur comme un vers toujours affamé. Il ne connaît aucun fin. Jusqu'à la Mort, il est là présent.


Superbia (Orgueil)
L'Orgueil est un état d'esprit qui pousse qu'à ne voir que soi, ses qualités, ses dons, sa beauté, son intelligence. C'est un amour immodéré pour sa propre personne. Un dégoût pour les pauvres, la misère, la petitesse des Gens, l'apparence affable. L'oeil ne peut supporter se poser sur quelque chose de disgracieux, de gâté par l'âge ou la maladie. Il lui est préférable de marcher dans un univers où les lumières se posent constamment sur elle. Dans un monde mondain où les hommes, les femmes, loueront son aisance, son art, son vocabulaire, la richesse de ses parures, son éducation ou sa famille. Cette gloire qu'on lui offre complaît l'âme et la dévore. Elle en désire toujours plus. Elle souhaite encore ces éloges sans connaître de repos.

Pour mieux briller en société, l'être humain ou la créature démoniaque n'hésiterait pas à se donner des mérites dont elle ne dispose pas. Des mérites qui appartiennent à une autre personne qui vit dans l'ombre de son existence et qui n'a pas conscience que son dur labeur est repris, exploité.. L’hypocrisie et l'égoïsme lui empêcheraient de se dire que cette duperie est mal. La personne misérable serait fier de voir son travail respecté et reconnu. Ce n'est qu'un usurpateur qui se cache derrière un beau visage, des dons que la nature le lui a confié. Il se catégorise dans les êtres supérieurs qui regardent les autres de manière hautaine. Il méprise ses prochains et n'apprécie que ceux qui le flattent. Il ne se serait pas contre une statue à son effigie fait d'or et de diamant. Gouverner un Royaume demeure l'une de ses ambitions.

L'Orgueil est le contraire de l'humilité. Elle conduit à la médisance, à la vanité, à la présomption. Il aveugle une âme et fait naître en elle le souhait d'être placé au dessus de tout. Elle provoque les conflits. Les Orgueilleux ne peuvent voir la qualité des autres. Ils ne les voient jamais comme des égaux... Ils ne sont que des sous-fifres.
avatar
Souverain des Enfers
Lucifer
Souverain des Enfers
♰ Date d'inscription : 08/05/2015
♰ Missives : 35





♰ Ven 29 Mai - 21:46
Introduction :

Présentation "générale" des vertus".

Grands titres :  

A quoi sert une vertu ?
C'est Dieu qui créa les vertus afin d'avoir une influence directe sur la vie des hommes et son monde .
C'est une sorte d'empreinte, une source de pouvoir, qui découle de Dieu.

Qui est est soumis aux vertu ?
Archanges majeurs = ils ont la vertus en eux.
Anges = Vertue majeure et vertu mineure à choisir dans la fiche de présentation.
Humains = Pareil que les anges.
Hybride = Pareil.

Qu'est ce que ça implique ? A-t-il des effets sur la vie de l'entité ?
Archanges majeurs = Influence leur personnalité et leur pouvoir.
Anges = Doit être compatible niveau vertue mineur/majeur avec son humain protégé.

La vertu influence les personnes qui sont autour de vous. L'archange majeur influence plus qu'un archange mineur et ainsi de suite.

Peut-on s'écarter d'une vertu ? Changer de "soumission/affiliation" à une vertu au cours de sa vie/immortalité ?
Archange majeur : non, il incarne la vertue.
Mineur, ange, humain : oui .
Ex : si un ange tombe amoureux d'un humain.

Cas particulier : Lorsque qu'un ange perd sa vertu majeure, il perd foi en dieu. Il peut devenir un ange déchu et être affilié petit à petit à des vices. Il peut vagabonder sur Terre un temps, réclamer l'absolution, ou se joindre aux Enfers. Sinon, il finira par mourir.

Lorsqu'un démon développe une forme de vertu, il peut rester aux Enfers. Il n'est pas banni. Mais il répondra de ses actes, et peut fuir les Enfers.

Comment effectuer un changement de vertu ?
Faire un sujet administratif, pour faire des demandes préalables aux changements. Expliquer motivation, quels changements, ce que cela apportera au personnage. Validé ou pas par le staff, et changement effectué ensuite Smile !

Les vertus :
A lister et présenter brèvement.
Maximum.... 3/4 lignes ?
+ quelles races sont "généralement" soumise à la vertu.
+ Nom de l'archange représentant la vertu + lien vers le pv.
avatar
Souverain des Enfers
Lucifer
Souverain des Enfers
♰ Date d'inscription : 08/05/2015
♰ Missives : 35





♰ Ven 29 Mai - 21:48
Introduction :  présentation générale des vices (où tu peux faire jouer ta plume).

Grands titres :

A quoi sert le vice ?
Qui est soumis aux vices ? (combien).
Un humain peut-il être soumis à un vice ?
Un démon peut-il changer de vice au cours de sa vie ?


Les vices :
A lister et présenter rapidement.
+ les races généralement soumise
+ nom de l'incarnat et lien pv.
Contenu sponsorisé





 
Vertus & vices
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. Black Sins and White Vertus...
» Oisiveté, mère de tous les vices (PV : Reine Emalia)
» Vertues et vices
» Les vertus du Sabre.
» Vices, Pouvoirs et tatouages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Genèse :: Les Annexes-