//
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La mort et l'évolution

avatar
Gardienne du Passé
Mémoire du Monde
Gardienne du Passé
♰ Date d'inscription : 10/05/2012
♰ Missives : 531





♰ Sam 14 Mar - 18:40
La Mort


Toute créature meurent si on vient à la tuer. Dans la normalité des choses, mais dans cet univers, c'est beaucoup plus compliqué. Vous le découvrirez en lisant ces quelques lignes. Ils existent des exceptions, des règles.


Mortel
Lorsqu'un humain vient à peine de mourir, son corps se durcit, ses muscles se tétanisent, son enveloppe de chair n'est qu'inertie, ses yeux sont deux billes à tout jamais fixé sur le même point d'horizon, la peau se refroidit, devient flasque dans les heures qui suivent. Il n'y a plus rien qui exprime ce qu'était autrefois la dépouille. Et pourtant, prisonnière de son carcan de chair, il existe encore son âme. Emprisonnée dans son enveloppe charnelle, elle attend l'arrivée des récolteurs. Les Anges de la Grande Faucheuse viennent à elle en traversant le Voile. Elle se tient devant sa prison d'os, de muscles, de sang et de chair.

Si durant tout le long de sa vie, l'être Humain s'est mal comporté, n'a jamais servi la voie du bien, ce sera aux Anges de l'Apocalypse de s'occuper de son âme. L'Extraction deviendra pour lui, une torture. Mille tourments s'abattront sur son être. La douleur le punit de toute ses manigances passées et les souffrances offertes aux victimes de sa vicissitude lors de son vivant.
Lorsque l'horrible épreuve se termine, les chaînes qui le lient à l'ange de l’apocalypse lui brûlera. Parvenu au limbe, tout juste jugé, l'âme connaîtra la destruction. Elle tombera dans une gerbe de feu dans le premier cercle Infernaux.

Si au contraire, l'être humain suivit le droit chemin, aida son prochain, les anges de la Miséricorde délivreront l'âme du corps en usant d'une extrême douceur. Elle n'expérimentera point les affres qu'a subit les Hommes s'étant des plus mal conduit. Libéré du corps, les passeurs emmèneront l'âme aux limbes, sans prononcer une parole et sans relâcher leur vigilance. Parvenu aux Limbes, ils repartiront. Après le jugement, l'âme flottera pour atteindre les Champs Élysées.

Exception : Il arrive que les âmes, ne peuvent se situer ni en Enfer, ni au Paradis. Celles-ci sont recueillit par la Mort et baignent dans les flots du Lacs Stymphale, au plus profond de son Royaume hors du temps.


Immortels
Lorsqu'une créature immortelle vient tout juste d'être tuée durant son séjour sur Terre, ce n'est pas elle qui mourra. Ce sera son vaisseau divin, céleste ou son réceptacle démoniaque. Dépouillée de leur corps de chair et d'os, meurtrie et affaiblie par la séparation brute, elle se retrouvera aspirée par le Voile. La gardienne des Mondes cherchera à les réduire à néant.

Cependant, les passeurs, viendront. Avertis par les corbeaux de leur Créateur, ils voleront à leur secours. Ils guideront les éternels jusqu'au lieu de leur dernier séjour : Le premier pallier des Cieux ou le premier cercle des Enfers. Là, ceux qui viennent de sentir une demie mort devront attendre deux semaines avant de pouvoir parfaitement se rétablir de leur expérience et revenir sur Terre. Ils ne sont certes pas mort, mais, ils subirent des dégâts et ils se retrouvent bloqués dans leur Monde sans possibilité d'en partir.

Exceptions : Cela devrait être normalement ainsi. Cependant, de nombreux cas peuvent faire en sorte qu'après la Mort, il n'existe aucun retour en arrière. Les Garous et les Vampires ne possèdent pas cette chance. S'ils meurent dans le Monde des Hommes, Ils meurent véritablement. De même pour les créatures célestes ou infernales s'ils subissent des blessures faites par des munitions créées à partir d'alchimie et d'hémoglobine du pôle opposée à leur essence. Le dernier cas... si la mort survient dans leur monde d'Origine, la créature immortelle est détruite.
avatar
Gardienne du Passé
Mémoire du Monde
Gardienne du Passé
♰ Date d'inscription : 10/05/2012
♰ Missives : 531





♰ Sam 14 Mar - 18:41
Les Évolutions


Nul ne peut demeurer à tout jamais sous sa forme de naissance. Les enfants de Dieu, les Mortels, le constatent douloureusement. Les uns et les autres subissent des évolutions positives ou négatives qui changent le cours de leur histoire.


Devenir un Élevé
Les Neuf Vertus, l'Autorité Suprême après le Créateur, quittent quelques fois leurs nombreux devoirs et descendent dans le Premier Pallier du Paradis, un but particulier en tête réalisable qu'en ces lieux. Ils volent ou se transportent par la voie de l'éther, en silence. Parvenus aux Champs Elysées, ils s'arrêtent devant l'une des âmes qui peuplent par milliers ce Saint Sanctuaire, si elle leur paraît plus brillante, plus étincelante que les autres. La luminescence, elle est pour eux la preuve d'un psyché puissant, un astre qui souhaite briller auprès des étoiles. Dans leur mémoire éternelle, un cas sur six les attira.

Ils s'approchent. Ils savourent l'oscillance de son être. La paume de leur main droite s'appose lentement sur le front, offrant une douce paix à leur contact divin. Une chaleur, proche de la béatitude, se répand à travers l'être humain qui n'est plus qu'éthéré dans sa dernière demeure. Ils sondent l'objet de leur curiosité, de manière profonde et méthodique. Tout leur apparaît, en image, au plus profond de leur psyché. Ils choisissent à volonté les périodes de la vie. Les arrêtent ou les ralentissent. C'est une méthode pas obligatoire. Ils peuvent, à travers le livre des Âmes, obtenir le même résultat.*

Gavés du passé de l'objet de leur curiosité, ils ôtent leur menotte. Sourire aux abords de leurs lippes, ils leur offre une unique question qui change selon l'Archange. Elle leur permet de la tester sur ses plus intimes convictions. Si la réponse les satisfait, ils optent pour la Voie Céleste : la Naissance d'un Ange. Leurs deux mains se joignent. Une puissante lueur naît à travers les doigts accolés et les paumes espacées. Elle grandit. Fourmille d'énergie sainte et sacrée. Cette nimbe de pure lumière recouvre l'âme en sa totale entièreté. Son être pulse, fourmille d'énergie. Son essence se transforme. Sous les yeux des archanges, deux ailes majestueuses s'ouvrent. L'aura céleste recouvre l'être nouvellement réincarné.

*Toute l'existence des êtres Humains, de leur naissance à leur mort, fut couchée minutieusement sur les pages blanches.


Devenir un Damné
L'âme embrasée se décompose dans les boyaux de l'Enfer petit à petit. Elle part en morceaux, se faisant avaler par le sol des Neufs Cercles du Dessous, dans un concerto de cri de douleur. Sous ses yeux grands ouverts, les créatures abominables – pullulant librement dans le Jardin du Mal – dévorent les malchanceux qui ne parvinrent pas à leur échapper à temps. Ci et là, la rage et le désespoir des captifs des fleuves infernaux et des Entrailles de l'Enfer leurs brisent les tympans. Dans cette scène des plus dantesque, le reste de conscience s'efface doucement.

Le Monde de Nuit et de Feu éternel pulse comme un cœur à peine arraché à une poitrine. Il rejette le corps étranger qu'il vient à peine d'ingurgiter. L'âme, exfoliée de son ancienne condition humaine, s'extirpe difficilement, en rampant de la roche, la lave, l'acide, ou la pierre, la peau encore molle, de sa renaissance en tant qu'être démoniaque. La membrane protectrice se déchire. Ses souvenirs se mélangent. Sa vue semble bien plus aiguisée qu'autrefois.

Quelques heures surviennent et l'épiderme prend une texture dure, quasi proche d'un cuir épais. Des veinures de feu, d'acide, de métal ou de terre dansent sur sa surface. Les cornes, par une ou plusieurs disposent dorénavant de la rigidité d'un diamant. Son nouveau corps frétille d'énergie des ténèbres et d'odeur de souffre. Un grand éclat de rire survient, celui d'être grisé par une puissance inconnue aux origines plus que douteuses. Mais il n'est que courte durée. Il doit vite l'éteindre ou les plus viles créatures viendront calmer leur appétit sur lui. Il est plus fort certes, mais, pas suffisamment pour abattre plus puissant que lui.


Devenir un Garou
Une simple morsure et tout se termine pour la pauvre victime de la créature maudite. Sa chair se mêle à la malédiction transmise par voie buccale ou les griffes de l'être condamné à ne plus jamais disposer de sa totale intégrité. Son corps tout entier pressent les prémices d'une évolution intrinsèque. Tout d'abord par ses sens, légèrement plus affûtés : en particulier l'odorat, l'ouïe. Puis, survient des changements physiques et comportementaux assez importants : attirance pour la viande crue, force doublée, instinct de domination poussé à son paroxysme, assimilation de ses « pairs » humains à des proies potentielles, répulsion et douleur devant l'aconit et refus de rester près des flammes, qu'importe la taille qu'elles possèdent.

Et, en dernier, la véritable transformation opérée chez le mortel survient la première fois où il se retrouvera baigné par les rayons de la lune pleine.* A ce moment précis, où la déité lunaire caresse l'épiderme de sa lueur, la Bête enchaînée se trouvera libérée de ses chaînes. Déchaînée, elle provoque le processus. Le sang se met à bouillir à l'intérieur des veines. Le cœur palpite à un rythme effréné. Suite aux remodèlement de l'enveloppe corporelle, des cris déchirants s'échapperont de la bouche ouverte. De la fourrure épaisse recouvre le glabre de la peau. De l'homme, à ce moment précis, de son aspect à son psyché, il ne reste rien. En surface, ne demeure que la barbarie de la créature bestiale, campée sur ses deux pattes arrières. Cela durera tout le temps de la nuit.

* Il ne suffit pas que la pleine lune soit dans le ciel pour que s'effectue la toute première transformation. Sans le bain des rayons lunaires, la malédiction ne se déroulera pas entièrement.


Devenir un Vampire
La fascination morbide des Hommes les conduit à vouloir rejoindre le Royaume de la Nuit. Et cela étant, de demander à un Vampire de lui confier le « baiser tant attendue ». Ils ne savent pas dans quel dénuement leur souhait inconscient les amènera lorsque à peine elle ne franchit la barrière de leurs lèvres. Ils ne sauront que plus tard ou jamais les risques encourus en souhaitant devenir l'un des leurs*.

L'étreinte, si poétique, dans bien des esprits, est trop idéalisée du côté merveilleux. Elle est douleur, souffrance, horreur. Allongé sur un lit (de préférence) ou dans les bras du Damné, le Mortel sentira son sang aspirer, au niveau de sa carotide (obligatoire pour la transformation). Il sentira son corps devenir tout cotonneux, ses forces disparaître. Son coeur s'accélérer comme s'il venait à l'instant de courir très vite et longtemps. Il ne restera en son sein qu'assez de vie pour commencer le procédé.

Les gouttes pourpres telles l'acide dévaleront à l'intérieur des entrailles de l'être humain. Ses veines, ses organes, ses muscles, se verront parcourir d'une lave incandescente. Sa chair se tortillera sous la douleur et ses hurlements déchireront le voile obscur du soir. Fluides corporels et hémoglobine humaine s'échapperont des orifices. Et le cœur s'arrêtera. L'enveloppe charnelle demeurera ainsi, souillée et inerte, jusqu'à ce que sa conscience se retrouve face à la Bête. Si l'esprit se démontre d'une faiblesse sans nom, il sera dévoré. Dans l'inverse, il survivra et il parcourra un long chemin dans l'obscurité, le cri de spectre accompagnant son voyage. Il marchera sur une passerelle, d'os et de lave durcie au dessus du vide. Seule une lumière oscillante lui permettra de ne pas tomber dans le vide. A l'arrivée, une lumière lui brûlera les yeux. Et là débutera son réveil.

*Les générations déclinantes des Enfants Maudits rabaissent la pureté du sang. Les réussites de donner au Monde un nouveau Vampire se raréfient. Un Mortel a une chance sur trois de mourir suite à l'étreinte désirée.
avatar
Souverain des Enfers
Lucifer
Souverain des Enfers
♰ Date d'inscription : 08/05/2015
♰ Missives : 35





♰ Sam 30 Mai - 0:09
Modifications à faire :

- Retirer les descriptions ce que deviens les corps : c'est du décor, on s'en fiche.
- Présenter sous forme de question et de processus logiques.
- Penser à faire un formulaire général avec des choix, histoire de pas avoir 36 formulaires ! Smile

Introduction : répondre à la question : peut-on faire mourir un personnage sur Déliquescence ?

1) Je joue un mortel, je veux qu'il meurt.
- Quels choix ? (démon, ange, vampire, loup garou, arrêt du personnage)
- Formulaire à envoyer à un Admin pour demander l'évolution au préalable.
- Comme cela se passe-t-il  (irp) ? Balance du bien du mal, qui l'amène ici ou là bas.
- Changement à faire sur la fiche ? Comment cela se passe-t-il ? Qu'est-ce qu'il y a à faire ?
- Est-ce que j'abandonne totalement mon humanité ?
- Peut-on faire chemin en arrière ?
- Est-ce que notre ange protecteur / démon tentateur devient notre "parrain"/parent ?

2) Je joue un céleste et je meurs sur Terre....
- Qu'est-ce qui se passe ? (on a abandonner les "corps d'emprunts" attention ! )

3) Je joue un céleste est-ce je peux vraiment mourir ?
- Comment ?
- Que se passe-t-il ? (abandon du personnage ? Redeviens humain ? Perds la mémoire et repart à zéro ?)

4) Je joue un vampire, comment je meurs ?
- Comment ?
- Demande à valider ?

5) Idem Loup garou.

6) Idem infernaux.

7) et tout autres cas particuliers. Si certains c'est pareil, tu REGROUPES 8D
Contenu sponsorisé





 
La mort et l'évolution
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Genèse :: Les Annexes-